Fin Décembre 2019

Journal du 27 décembre 2019, une année de RGPD (commentaires)

Le journal commence par une blague gênante, car pas drôle. Un monsieur reçoit du spam et décide d’en parler à tout le monde, en romançant le truc pour allonger inutilement la taille du journal alors que c’est juste un mec qui reçoit du spam et qui contacte les spammeurs pour qu’ils arrêtent de spammer, tel Chipeur le renard dans Dora l’Exploratrice, et si tu n’a pas remarqué que je faisais exactement la même chose que ce mec, eh bien je pense que c'était mieux avant que tu le remarque.

Dans les commentaires, on explique comment faire une adresse de type fermezcesite+svp@example.org. Chacun raconte son expérience avec une entreprise qui ne sait pas utiliser un ordinateur (entre autres, la FNAC, Air France-KLM, Oscaro.). Le circlejerk autour du RGPD est présent ce soir.

Journal du 28 décembre 2019, Si tu frottes la lampe, tu peux demander ce que tu veux (commentaires)

Quelqu’un a renouvelé son adhésion à la secte FSF et utilise Twitter, un réseau social privateur. Est pointé du doigt le fait que l’application Torche sur son téléphone (sous Android 4.4.2) demande beaucoup trop d’autorisations.

Le premier commentaire fait une blague sur le fait que flashlight et fleshlight, ça sonne presque pareil. Bienvenue dans le monde des libristes. Plus bas, on peut lire : « Cela me paraît plus plausible compte tenu de la taille de l’engin (pardon) »

Quelqu’un ne comprend pas pourquoi les applications de lampe torche existent alors qu’il y a un bouton dans les réglages sur son téléphone. À croire que tout le monde a le même téléphone.

Journal du 28 décembre 2019, Le papa de Linux a 50 ans aujourd’hui… Merci Linus ! (commentaires)

On se moque du deuxième prénom des gens sur Linuxfr, parce que c’est un prénom féminin. L’auteur essaye de ne pas idolâtrer Linus, mais n’y arrive pas.

Notre quotidien serait, à n’en pas douter, bien différent sans Linux !

En effet, puisqu’on serait pas là à rapporter la merde qu'écrit sa communauté francophone.

Ce qui est quand même effarant dans ce journal, c’est qu'à aucun moment ne sont remerciés les gens qui contribuent tous les jours au logiciel libre et au noyau Linux. Uniquement Linus Benedict Torvalds. Comme s’il avait écrit les millions de lignes de code à lui tout seul.

Quelqu’un se plaint qu’on lui ait balancé un lien vers YouTube.

Il est rappelé que notre Seigneur a également amené au commun des mortels le saint Git (ainsi qu’un logiciel pour les plongeurs). Des profanes osent dire que Git est lent par rapport à Mercurial dans une grande entreprise.

Journal du 29 décembre 2019, L’affaire juridique contre WikiLeaks : une menace directe pour notre communauté (conférence au 36C3) (commentaires)

Quelqu’un indique qu’une conférence sur une personne détestable emprisonnée a été faite dans un congrès. L’auteur utilise le deadname de Chelsea Manning, et PERSONNE ne vient rectifier ça.

Quelqu’un critique WikiLeaks et sur la confiance qu’on peut y accorder. S’en suit une critique des médias en général, en considérant au passage que la Russie n’est ni une dictature ni un régime totalitaire.
Le Canard Enchaîné, Mediapart, et le Monde Diplomatique (des journaux qui demandent quand même un certain niveau de lecture pour bien les apprécier) sont considérés comme de bons journaux.
Un débat a lieu sur l’utilisation d’une source pour expliquer qui est Julian Assange, et la peur que cette source considérée comme complotiste puisse attirer des ennuis juridiques à Linuxfr. Ouin ouin.

70% (à vue de nez) des commentaires sont sur la confiance dans les médias complotistes et le rapport au pouvoir qu’ont les médias traditionnels.

Un mec s’amuse à faire des statistiques et à blaguer sur une pendaison en place publique des gens qui critiquent WikiLeaks.

Une référence à OSS 117 est faite. Un commentaire est posté pour dire qu’un bouton a été pressé par erreur.

Journal du 29 décembre 2019, Que penser du navigateur internet Brave ? (Et pourquoi je privilégie Firefox…) (commentaires)

Un habitant de Lagny-sur-Marne n’aime pas Brave parce que son modèle économique se base sur la publicité, et que le navigateur n’est qu’une énième copie de Chromium. L’article est long, alors que je viens de le résumer en une phrase.

On peut également ajouter que le fondateur de Brave a financé un référendum visant à interdire le mariage de même sexe, et si vous ne voyez pas de problème, il est préférable d’exécuter la commande shutdown now sur votre ordinateur.

Chacun va de son commentaire pour dire quelles extensions il utilise. Quelqu’un explique que si Firefox a une part de marché faible par rapport à Chromium et tous les navigateurs basés dessus, c’est parce que c’est compilé d’une certaine manière et pas une autre. Chacun invalide le commentaire de l’autre à ce sujet.

L’auteur recommande d’utiliser Lilo ou Ecosia à la place de Google.

En 2019, des gens se plaignent encore de la décision de Mozilla prise en 2014 d’inclure la gestion des DRM dans Firefox, pour qu’on puisse Netflix and chill.

Le Web est devenu de plus en plus gourmand en ressources, c’est pourquoi des gens proposent de passer à Gopher, un protocole où l’interactivité n’existe pas.

Parce que l’auteur a mentionné Yandex (moteur de recherche russe), un mec aperçu dans le journal précédent se pointe à nouveau pour être antisémite et complotiste. Fermez ce site. Vraiment.